Salon des vins rue89 : liveblog !

Et c’est parti, compte rendu live de tout ce que je vais goûter à la Bellevilloise aujourd’hui et demain !

Et je commence par … prendre le métro, à toute !

Tarlant : degustation de vin tout frais, pas vinifie, un truc de vigneron, intéressant d’avoir les commentaires. La cuvée Louis 14 ans dans les dents impressionnante de précision. La BAM que j’avais tant aimé l’année dernière va être en vente bientôt !

image

David large : une cuvée de beaujo déclassée en vdf et en bouteille de Bordeaux pour de rasions politico-commerciales… Tu veux de la fraise ? N’en voilà !
image

Fabian Jouves :Je vais paf faire semblant de découvrir… C’est au top, de la griotte à outrance sur you fuck my wine, et Les Accacias, profondeur et matière sans se sentir obligé de chasser le fruit pour faire snob… miam.

Nicolas Mariotti : Deux blanc dont un très frais sympa, une version avec des sucres résiduels et l’autre avec de l’élevage qui donne des notes sympa. Deux rouges… qui sent la ferme comme il faut, dont un pas mal astringent. Mouais… je connaissais pas, c’est pas horrible, mais je suis pas transcendé. À re-tester, je devais fatiguer.

Giboulot : au fait les vins sont bons ? Oui ! Du rond et un peu gras, du très droit, c’est nickel. La combe d’Eve géniale, mix de minérale et de fruité acide : je suis client ! (Enfin je jour où je suis un poil plus riche …)


Benjamin Tallandier
: de ses propres mots, du Sud mais pas trop lourd, pas assommant. C’est le cas ! Simple mais efficace, pas la découverte du siècle, mais si je tombe dessus, je rechignerai pas.

image

Gombaude Guillot : Du très bon vin, le 2003 est une merveille de matière, et un mec super sympa. Quoi d’autre ? Le fameux Pom’n’Roll … impossible de se prononcer, il avait pas assez pris l’air et après une vingtaine de vin, c’est trop pour mon petit palais débutant.

L’arbre à café : Quelle bonne idée de mettre le café au même rang que le vin dans une dégustation … sauf que le chef est pas là. Tu veux une info sur la torréfaction ? Sur la méthode de préparation ? «C’est du Colombie» … cool il sort qu’un seul lot là bas, torréfié par un seul mec. Du coup stand buvette sans intérêt. À revoir quand le chef sera là.

To be continued demain…

La suite de ce midi :

Gilles Azzonis : des choses surprenantes et dans le bon sens ! Notamment ce blanc aux belle notes oxydatives, trois rouges bien câlés, tous dans leur registre. Un mec qui essaye pas de faire de la typicité inutile.

Les sabots d’hélène : Quand j’entends «C’est tout nature, je décide pas de tout !» et que je vois carrignan de la frontière espagnole, je m’attends à du lourdingue. Hé ben ça va en fait sur . Et vigneron qui aime bien tchatcher et des étiquettes marrantes, je prends.

Foradori : Alors en plus d’être un paradis pour le ski de rando, les dolomites ont ces vins … pfiou du blanc super floral, un rouge très atypique un peu floral aussi, d’autres rouges plus denses. Et à chaque fois une vrai personnalité que j’ai un peu de mal à définir, mais que j’adore. Je prends carrément.
image

Et voilà pour les «notes de dégustation» … mouais, version branleur quand même.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :